2019 : Le budget voté à l’unanimité

Le vote du budget est toujours un moment charnière pour une collectivité. Celui qui valide la gestion et fixe le cap à tenir. « C’est aussi et d’abord l’aboutissement d’un important travail entrepris depuis des mois par les services administratifs et financiers, par la commission des finances, mais aussi par les autres commissions communales et le bureau municipal » rappela lundi soir le maire Christian Delbrel, en préambule. Et de poursuivre : « Ce n’est qu’à partir du vote du budget qu’on peut véritablement lancer les travaux. La réflexion et la construction laissent place ensuite à l’exécution. A la réalisation.»

Deux chiffres qui en disent long par rapport aux comptes administratifs de l’année écoulée, adoptés à l’unanimité. « En 2018, la commune a dégagé 490 000 euros de résultat excédentaire net en fonctionnement. Nous avons réalisé plus d’un million d’euros d’investissements dont 841 000 euros de dépenses d’équipement nettes somme à laquelle il convient d’ajouter plus de 427 000 € de reste à réaliser (RAR) pour lesquels le financement a été engagé ».

Pont-du-Casse sort donc d’un exercice sain et bien géré.

« Malheureusement on va se heurter à de nouveaux obstacles. Obstacles principalement financiers, précise le maire, avec la nouvelle baisse, certes minime cette année, des dotations de l’Etat. Entre la DGF et la DSR (Dotation de Solidarité Rurale), nous perdons 15 109 euros sur l’exercice. On devrait s’en remettre. N’empêche, depuis notre prise de fonction, en mars 2014,  rien que pour la seule DGF, c’est en cumulé presque 1,5 millions d’euros en moins dans les caisses de notre collectivité ». Des pertes sèches, qui ne seront jamais compensées, auxquelles s’ajoute la disparition massive des subventions, qu’elles soient nationales, régionales ou départementales.

Malgré tout, la ville de Pont-du-Casse continue à tirer son épingle du jeu, en présentant un budget 2019, très ambitieux, avec plus de 1,8 Millions d’euros budgétés en section d’investissement.

Le BP 2019 fut, une fois encore, adopté à l’unanimité. C’est une des marques de fabrique de Pont-du-Casse depuis 2014. « Nous respectons et nous impliquons notre opposition, ils travaillent avec nous et partagent les mêmes projets pour Pont-du-Casse. C’est aussi une question d’état d’esprit » souligne Christian Delbrel, pas peu fier de cette adhésion participative.

Parmi les grandes lignes du BP 2019 : pas d’augmentation des taux communaux (Taxe d’Habitation à 12,95%, Taxe Foncière (bâti) à 19,69% et Taxe Foncière (non bâti) à 107,64%), maintien d’un haut niveau d’équipements sur la commune, d’un service public de proximité et de qualité, poursuite du processus de désendettement. Il n’y aura pas d’emprunt en 2019, et ce pour la septième année consécutive ! « Au niveau de la dette nous descendons sous la barre des 2 250 000 euros. C’est historiquement bas, avec une capacité de désendettement de moins d’un an » précise l’édile.

Riche en investissements, l’année 2019 sera d’abord marquée par le grand projet cœur de ville, avec le réaménagement complet de la place de l’Hôtel de Ville et la création d’un parc naturel, sans oublier la rénovation des bâtiments communaux, la mise en accessibilité et l’achat de matériels divers.

Les associations de la commune ne seront pas oubliées. L’effort sera maintenu à enveloppe constante. « Nombre de communes ont décidé de réduire la voilure, pas Pont-du-Casse ! On sait tous, ici, l’importance de notre socle associatif. Là aussi, c’est un signal fort envoyé à toutes celles et tous ceux qui font vivre notre commune » insista le maire, avant de laisser la parole à Sandrine Gayon, son adjointe aux finances, qui diapos et tableaux à l’appui, décortiqua le Budget Primitif dans la plus grande transparence. Deux chiffres à retenir : 4 736 579€  en Fonctionnement, 3 479 078 € en Investissement pour 2019.

 

2019-04-16T17:26:44+02:00