La réserve du COP n’a pas à rougir !

Clap de fin sur la saison de l’équipe réserve du Cop XV. Les hommes du trio Duchamp-Remazeilles-Pandelé en ont fini, ce dimanche, avec leur parcours en championnat de France. Battus à la régulière, à Montech (82), par une redoutable formation toulousaine, La Saudrune, fraîchement titrée championne d’Occitanie (30-17), les coéquipiers de Lacoste quittent la compétition nationale, par la grande porte, au stade des seizièmes de finale. Les Tangos n’ont vraiment pas à rougir. Ils ont donné tout ce qu’ils avaient mais ils sont tombés tout simplement, soyons réalistes, sur plus forts qu’eux.

Les Cassipontins y ont pourtant cru jusqu’au bout. Menés 23-17 à trois minutes du trille final, on les sentait encore capables sur un malentendu et sur un contre meurtrier de renverser la vapeur et de terrasser cet adversaire, coriace et vivace, qui s’affiche déjà comme un vrai prétendant au titre suprême.On suivra de près leur parcours. Finalement c’est un essai haut-garonnais, planté sur le gong, qui ruinera les derniers espoirs cassipontins. Au final, les Tangos auront marqué trois essais, tout comme leurs vainqueurs du jour.

Les « Orange et Noir », soutenus par de nombreux supporters, peuvent être fier de leur saison, porteuse d’espoirs pour les suivantes. Ils ont fait honneur à leurs couleurs et à leur club.

Désormais tous les regards sont braqués sur l’équipe Juniors de l’Alliance de Séguran (Pont-du-Casse et Laroque) qui joue la grande finale de Nouvelle Aquitaine, dimanche à Gabarret, face à Périgueux.

2019-05-20T10:27:27+02:00