« Les bleuets de novembre »

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’armistice, le Diapason accueillait samedi 10 novembre, la troupe de Mozencènes 47 accompagnée de la chorale bajamontaise de Sylvie Thille « Polifonia ».

Écrit et mis en scène par Alain Bourgasser, ce beau moment de théâtre nous a transportés juste après le 11 novembre 1918. Histoire méconnue du grand public, nous avons pu partager la difficile vie d’Emile et les siens au lendemain de la guerre : douleur du retour à la vie civile privé de nombreux amis tombés au front, tracasseries de la vie quotidienne, violence de la grippe espagnole mais aussi installation d’un monument aux morts ou création de la symbolique du bleuet…

« Le Bleuet de France est le symbole de la mémoire et de la solidarité, en France, envers les anciens combattants, les victimes de guerre, les veuves et les orphelins ».

Bravo à cette troupe d’amateurs qui a su relever le défi de ce spectacle et à la chorale qui, pour ce centième anniversaire évoqué ce soir, a adapté son  répertoire.

2018-11-23T14:21:58+00:00